Pourquoi ai-je fait le choix d'être ambassadrice doTERRA ?

Ma vie avant doTERRA

Utilisatrice d’huiles essentielles depuis aussi longtemps que je pratique le massage, j’achetais mes huiles chez un revendeur de ma région, à un certain prix à cause des nombreux intermédiaires et non bio parce qu’à l’époque on n’en parlait pas ou peu.

Puis un jour je découvre un site en ligne qui vend des huiles bio et moins chères. Je décide de me fournir là parce que, non seulement je fais des économies, mais en plus, comme je les ingère, je les ajoute à mes cosmétiques faits maison et à mes huiles de massage, cela me permet de réduire ma charge toxique.


Au fil des ans, je me rends compte que ces huiles essentielles  manquent cruellement d'efficacité, en particulier dans ma bobologie. Quand, par exemple, j’ai un rhume ou que je tousse, je ne suis plus soulagée comme par le passé. De ce fait, je les utilise de moins en moins et je ne passe plus un hiver sans symptôme hivernal.

Dans le même temps, un ami me demande si je suis sûre de la qualité des huiles que j’utilise.

Aha ! grande question ! Mais qu’insinue-t-il par-là ? 

J’achète des huiles bio, ce n’est pas rien tout de même ?


Bio… j’ai cherché, fouillé sur le net, écouté des vidéos… la plante est certes certifiée bio mais ensuite les labels autorisent l’ajout (5% ou plus) de n'importe quoi dans l’huile essentielle.

Je suis presque tombée de ma chaise en apprenant que, selon une étude, 85 % des huiles essentielles du marché mondial sont adultérées, ce qui signifie qu'il est autorisé d'ajouter à l'huile essentielle des solvants, des produits de synthèse ou faire différents mélanges tout en la faisant passer pour pure et naturelle !

Pour exemple, il est mondialement et annuellement produit 80 à 90 tonnes d’huile essentielle de bergamote mais il en est vendu 1000 tonnes.​​

Business, argent, non respect !

image-10845038-doterra2-8f14e.w640.jpg

Qu’est-ce qui m’a poussé à devenir Ambassadrice doTERRA ?

Quelques mois après que mon ami m’a ouvert les yeux, en plein confinement, je me rends compte que seules les personnes qui travaillent par internet peuvent continuer leur activité professionnelle.

Grosse baffe en tant que massothérapeute, je ne peux plus exercer durant 6 semaines.


A ce moment-là je suis encore secrétaire-comptable à mi-temps, j’ai un petit salaire assuré, mais ne m’épanouissant plus dans cette entreprise qui n’a aucun respect pour mon travail, ni pour ses employés et encore moins pour sa clientèle, il est temps que je me reconvertisse.


Et là je reconnais en doTERRA ce qui me tient le plus à coeur :

  • Une compagnie qui correspond à mes valeurs profondes qui sont, entre autres : l'amour, la liberté, l'équité, l'honnêteté, la justice et la loyauté
  • Des produits d'une qualité hors norme qui tiennent leurs promesses
  • Aider et servir chaque personne, famille que je rencontre
  • Offrir un accompagnement personnalisé et ciblé
  • Offrir de l'éducation continue afin que chacun recouvre sa liberté

Aujourd’hui je sais qu’en collaborant avec doTERRA je contribue à un monde meilleur parce que que je change la vie de beaucoup de personnes de chaque côté de la bouteille, du producteur à l’utilisateur d’huiles essentielles, tout en étant indépendante. 

J’ai trouvé un travail épanouissant où je rencontre chaque jour des personnes aimantes et bienveillantes partageant mes valeurs.

Des personnes qui comprennent qu’il est important de capitaliser sur leur santé et leur bien-être tout en sensibilisant et en apprenant à leurs enfants à faire pareil.


doTERRA (dont de la terre en latin) nous invite à changer le monde, une communauté, une personne, une goutte à la fois.


Si vous aussi vous voulez :

  • Des solutions naturelles pour vous-mêmes, votre famille, vos proches ou vos amis.
  • Contribuer à un monde meilleur tout en vous respectant, en vous épanouissant au sein d'une équipe, ou devrais-je dire d'une famille, qui collabore, se soutient et s'entraide.
  • Compléter ou remplacer votre revenu, 

Contactez-moi, je répondrai à vos questions.

Une vidéo de 13:28 min qui a impacté ma vie